Le participe passé : définition

Publié le par faberfort

Le participe passé fait partie d'une forme verbale (Pierre a mangé la pomme. La pomme a été mangée par Pierre) ou s'emploie seul dans un rôle identique à celui de l' adjectif (Un bouquet séché. Une femme endormie).

Pour réviser en vidéo, en 3 minutes, cliquez ici : l'accord du participe passé, les bases.

Comme l' infinitif, le participe est un mode impersonnel, c'est-à-dire qu'il n'admet pas de distinction de personne grammaticale. Le participe passé exprime le plus souvent l'antériorité (Lavé par la pluie = ayant été lavé par la pluie).

Lorsqu'il "participe" à une forme verbale, son accord est régi par des règles précises (vous en trouverez le détail en cliquant sur le lien : l'accord du participe passé).

Dans son rôle d'adjectif qualificatif, il varie en genre et en nombre (vous trouverez les règles cliquant sur le lien : l'accord de l'adjectif). Il peut prendre les quatre fonctions de l'adjectif (épithète, attribut du sujet, apposition (6e-3e), attribut de l'objet (3e-2nde)).

Le participe peut conserver sa valeur de verbe et être le noyau d'une proposition (3e) (voir participiale).

Notez : attention à la finale des participes passés. Il faut penser au féminin.

le 1er groupe fait "é" (mangé, chanté).
le 2e groupe fait "i" sauf maudit.
le 3e groupe fait "t, s, u, i" selon les formes féminines (mis, mise. servi, servie).

Publié dans Révisions

Commenter cet article